Rencontre au SPA

Depuis quelques années mon mari, Stéphane, et moi pratiquons régulièrement le sauna mixte. Nous allons deux fois par semaine à un spa pas loin de chez nous et nous passons entre une heure et demi à deux heures au sauna, bain vapeur et jacuzzi tout ceci sans maillot de bain. Juste une serviette sur nous dans le sauna, nus dans le bain vapeur et bien évidemment dans les bains à remous.

Nous avons 38 ans pour mon mari et 35 ans pour moi. Nous avons pris l’habitude de se trouver nus dans ces lieux avec d’autres personnes hommes et femmes. En général il y a très peu de jeunes femmes ou couples qui viennent à ces endroits. Ils sont plutôt des couples d’âge mur ou bien des jeunes hommes qui viennent mater. Ce qui fait que mon mari et moi sommes l’attraction des regards de tous ces gens présents car nous sommes le couple le plus jeune des couples présents et nous avons des physiques plutôt agréables à regarder, moi blonde, mince, je mesure 165 cm et pèse 45 kg et Stéphane, noiraud, très peu poilu, bien musclé, 180 pour 80 kg. Alors nous avons pris l’habitude de voir des regards sur nous. Surtout des regards de désir sur moi de la part des hommes et même de certaines femmes.

Ce qui me fait plaisir. Car c’est agréable d’être désirée et on prend confiance en soi.
Nous avons discuté plusieurs fois entre nous, Stéphane et moi, et nous nous sommes dits que pourquoi pas si l’occasion se présente avec un homme ou une femme ou même un couple, nous serons ouverts à une aventure. Ainsi après le sauna, quand nous rentrons nous faisons régulièrement l’amour émoustillés par les regards désireux des gens sur nous.
Il nous arrive qu’on nous aborde pour discuter et faire connaissance ou même se faire dragué. Je me laisse facilement aborder car j’aime qu’on me drague, mais nous n’avons pas eu l’occasion d’aller plus loin. Jusqu’à ce dimanche de printemps en fin d’après-midi où je croise une ancienne collègue qui sortait du bain vapeur et moi sortais du sauna et nous nous dirigions vers les douches. Nous nous regardons et elle me dit:
– Eh mais c’est Claire.
– Véro. Mais comment ça va! Ça fait longtemps.
– Mais oui, elle s’approche de moi pour me fait la bise mais recule en réalisant la situation, nues toutes les deux et surtout dégoulinant de sueur, qu’est-ce que tu deviens.
– Eh bien je suis toujours dans la même boîte depuis que tu sois partie.
– Ah oui! Moi je travaille avec mon mari qui a monté sa propre boîte. D’ailleurs je te le présente, Toni. Toni je te présente mon ancienne collègue Claire. Il me dit bonjour derrière sa femme avec un sourire.
– Et moi je suis avec mon mari Stéphane. Stéphane je te présente Véro ma collègue dont je t’ai parlé quelques fois avec qui je m’entendais bien.
– Oui c’est vrai on s’entendait très bien toutes les deux.
– Nous venons souvent ici et nous vous avons jamais rencontrés. Comment ça se fait que vous êtes là.
– En fait on a déménagé dans le quartier il y a dix jours et nous avons découvert qu’il ya un spa pas loin. C’est une drôle de situation de se revoir à cet endroit comme ça, me dit-elle gênée
– Mais oui nous revoir toutes nues, je lui répond à voix basse
– Avec nos maris en plus, rajoute-t-elle, et nous rigolons de cette situation
Mais Véro est une jolie femme, cheveux châtains, yeux bleus, mince et je viens de découvrir qu’elle a de jolis seins et qu’elle est totalement rasée. Contrairement à moi qui ai une bande de poils clairs coupés court et bien soignés. Toni est plutôt svelte, je dirais même mince, avec des reliefs de muscles fins, pas poilu du tout et pubis bien lisse et un sexe circoncis de taille moyenne en longueur et en épaisseur ressemblant à celle d’Stéphane mais qui me convient très bien. C’est un joli sexe qui me plaît qui me donne envie de le caresser. Je suis devenue experte dans les pénis à force d’en voir au sauna en plus de mes nombreuses expériences avant Stéphane avec les hommes. J’ai vu des longs, des gros, des petits, des fins, etc.
– Nous, on va prendre la douche nous dit-elle.
– Nous aussi, lui dis-je
Nous sortions eux du bain vapeur et nous du sauna au moment où on s’est rencontré avec Véro et son mari et c’est normal qu’on aille à la douche alors nous la suivons. Toni me laisse passer devant lui. Nous nous mettons face à face les deux couples et nous nous douchons à l’eau froide pour resserrer les pores et aussi enlever la sueur. Je remarque que les pointes couleur caramel de ses seins ont durci comme les miens d’ailleurs. Et il est drôle de voir les hommes quand ils se douche qui tournent sous la douche plusieurs tours et qui se caressent leurs propres zizis…
Nous sortons de la douche et mettons nos serviettes sur nous et nous allons boire un verre au bar. Nous parlons chacune de notre travail, des anciens collègues, etc. les hommes font connaissance en parlant de leur travail chacun et le courant passait entre eux. Puis après le passage dans les vestiaires, nous décidons d’aller à la pizzeria du coin manger ensemble.
Arrivés au restaurant, j’étais habillée léger puisque le spa est tout près de chez nous et je n’avais pas mis mon soutient gorge sous mon T-shirt léger mais pas transparent. Nous commandons, nous mangeons et buvons deux bouteilles de vin, ça rigolait bien et Toni est le genre à plaisanter tout le temps. A la fin du repas nous les invitons chez nous prendre un dernier verre.
Arrivés chez nous, nous étions gais après les deux bouteilles. Nous entamons une troisième chez nous. Puis les hommes se lâchent. Ils nous complimentent chacune sur nos physiques, nos seins, nos fesses. Ça rigolait et picolait.
Je me lève pour aller chercher un autre bouteille, il vient à son tour m’enlacer derrière moi autour de la taille et m’embrasse dans le cou. En même temps, Stéphane s’approche de Véro sur le canapé et lui caresser les seins à travers son bustier. Elle ne le repousse pas et son mari ne dit rien non plus. Il y avait une bonne ambiance.
Toni me dit qu’il aimerait revoir mes seins. Je rigole en lui disant qu’il les a assez vus au SPA. Il m’embrasse dans la nuque et insiste en caressant mes seins à travers le T-shirt. J’adore ce côté entreprenant et j’adore être désirée ainsi par les hommes. Il soulève mon T-shirt. Je le laisse faire en levant les bras pour l’aider et en même temps faisant signe que je me rends…
Je me retourne et lui caresse le sexe à travers son pantalon. Son gros sexe durci sous mes caresses. Il m’embrasse puis descend et pose ses lèvres sur mon sein droit et me suce les téton. Puis il me titille le téton avec sa langue. Quelle excitation m’abandonner entre les bras d’un homme que je viens de connaître à peine trois heures. Ça me rappelle mes souvenirs à l’âge de 20 ans quand je partais en voyage avec des copines et nous profitions de bon temps. Les aventures et les amants de vacances ça n’a pas d’égale…
Et je vois Stéphane passer sa main sous la jupe de Véro. Elle rigole en le traitant de coquin. Puis elle écarte ses jambes et mon mari embrasse Véro en pleine bouche et continue à la caresser sous la jupe.
Je demande alors à tout le monde qu’on aille dans la chambre. Tout le monde me suit et nous arrivons dans la chambre où je défais ma jupe qui tombe à mes pieds et je m’étends sur le lit. Je regarde mes partenaires. Véro en culotte qui défait son soutien gorge alors que les mecs enlèvent leurs pantalons faisant apparaître leurs slips bossus…
Véro vient se coucher sur moi et me dit:
– Tu as de jolis seins, toi. Je peux les caresser. Me dit-elle avec une voix tremblante d’émotion
– Oui… j’aime.
Elle me les caresse avec douceur et vient m’embrasser sur la bouche. J’accueille ce baiser avec chaleur et caresse tendrement sa joue. Nos langues se mêlent et son souffle de désire ne me laisse pas de marbre.
Les hommes viennent nous rejoindre au lit. Toni se met à côté de moi et glisse sa main dans ma culotte et me caresse le clitoris alors que sa femme avec ses seins qui écrasent les miens continue à m’embrasser avec fougue.
Puis Stéphane la retourne sur le dos et lui enlève sa culotte elle écarte ses jambes. Il se penche sur son vagin pour la lécher.
Toni le copie, il m’enlève ma culotte et vient effleurer ma chatte avec sa langue douce et parfois dure appuyant sur mon clitoris et léchant aussi à l’intérieur de mon minou. Il sait bien s’y faire et à plusieurs reprises j’étais au bord de l’orgasme.
Après un moment les deux hommes se relèvent et viennent nous tendre leurs sexes pour une séance de fellation. Nous les prenons et Véro, jouant la dévergondée, me dit:
– Tu veux que je suce ton mari
– Oui il aime ça fais lui plaisir, je lui réponds
– Mon mari aime qu’on le suce, fais lui une pipe à mon chéri
Pui selle prend le sexe d’Stéphane, allongé déjà sur le dos, le caresse et le met dans sa bouche. Il monte et descend dans sa bouche et elle lui caresse les boules et ses doigts se baladent même vers l’anus de mon chéri.
Toni s’allonge également sur le dos et je viens sur lui en 69. Je lui titille le gland lui lèche les testicules. Je reprends son sexe que je suce avec avidité pendant qu’il me caresse la chatte.
Quelques gouttent sortent du sexe de Toni que je déguste mais je comprends qu’il faut arrêter car à la respiration forte que j’entends me dit qu’il est au bord de l’explosion.
Je viens sucer mon mari avec Véro qui me laisse la place. Nos langues se mêlent sur le sexe dur d’Stéphane qui, ayant mes fesses dans sa direction, me caresse la chatte.
Toni apparemment calmé de son excitation et profitant de ma position à quatre pattes, se met à genoux derrière moi et me prends. Une pénétration longue et profonde me fait gémir et je lâche la queue de mon mari pour apprécier ce plaisir profond qui m’envahit.
Véro à son tour vient sur Stéphane ajustant sa queue à l’entrée de sa chatte et s’enfonce sur mon mari. Elle se penche sur Stéphane et fait des mouvements lents en avant et arrière. Elle bouge avec sensualité et de temps en temps vient embrasser mon chéri.
Toni avec sa queue toujours avec des mouvements lents et doux sur moi se penche et m’embrasse dans le cou et me suce le lobe de l’oreille, chose qui m’excite énormément et donne plein de frissons.
Véro se lève de mon mari et demande à son mari de venir la prendre. Elle s’allonge sur le dos et Toni se couche sur elle et la pénètre. Ils sont très sensuels les deux collés l’un sur l’autre et avec leurs mouvements lents.
Stéphane et moi nous mettons dans la même position, mes jambes pliées et écartées, mon mari me pénètre et sa queue entre facilement dans ma chatte mouillée et le liquide de la chatte de Véro sur son sexe comme lubrifiant supplémentaire. Ses coups secs sur moi claquent et accompagnent le rythme des gémissements Véro.
Toni accélère ses mouvements et les gémissements de Véro s’accélèrent avec. Stéphane suit les le rythme de nos voisins je sens une montée d’excitation qui m’envahit et je pousse un râle voluptueux qui fait trembler mon corps entier.
Une interruption des gémissements de Véro puis un cris éclate qui sort de ses trippes annonçant son orgasme il n’y a pas de doute. Toni et Stéphane continuent à aller venir en nous puis Toni me demande si j’aime le sperme. Je lui dis que je pourrai goutter s’il aime ça. Il sort de Véro et se caresse quelques secondes et éjacule sur sa femme. Stéphane de même sort de moi et éjacule sur moi et les dernières giclées les dirigent vers Véro.
Véro mélange les deux spermes prends une quantité avec les doigts me les mets dans la bouche et vient sur moi m’embrasser. Nous mélangeons les semences dans nos bouches et nous avalons. Elle s’amuse à frotter son ventre et ses seins pleins de spermes contre moi…
Depuis ce jour nous sommes devenus des couples d’amants et nous rencontrons régulièrement ensemble.

Donnez votre avis sur cette histoire
[Total: 0 ]
Instant Charnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 − 62 =