logo instant charnel récits érotiques

Valérie

Il est 7h30, je prépare les enfants, pour l’école, mon mari est déjà parti son travail, responsable DSI dans un grand groupe, ces horaires sont peu compatibles avec l’éducation d’enfants, mais c’est la vie.

Je dépose mon fils a son école et ma fille a son collège, qui d’ailleurs ne lui plait pas trop mais comme c’est à côté de chez nous, loin de moi l’idée de l’inscrire ailleurs.

Il est tout juste 9h00 quand j’arrive à la FAC ou je suis secrétaire, gestionnaire des inscriptions et formation, un travail peu intéressant et glorifiant, mais qui a l’avantage de me laisser aller, à mes petites affaires.

Après avoir salué mes autres collègues, j’allume mon ordinateur et comme je m’y attendais quelques messages sur ma messagerie sont déjà arrivés.

Depuis quelques mois désormais je suis accro à un site de discussion, ou des hommes m’abordent et me chauffe pas mal, ça ne me déplait pas vu que ma libido est assez haute et que je désire de moins en moins mon mari.

Je me suis mis comme règle de ne pas me connecter au site avant 11h00, pour être concentré sur mes taches professionnelles à faire, et ne pas trop être émoustillée dès mon arrivée au travail.

Cependant curieuse comme je suis, je lis les 4 emails reçus sur ma messagerie privée que seule moi-même est accès.

Le premier d’entre eux, je le connais bien, c’est mon sexfriend avec qui j’ai renoué le dialogue après des années, puis j’ai déménagé et nous avons repris contact grâce à un réseau professionnelle très connue, dans son email j’ai le droit à une liste de question qui va de la plus simple à la plus sexe.

Le deuxième, je discute avec lui depuis deux semaines et il adore me montrer son sexe en photo, sexe bien dur et large qui ne me déplait pas !!! Sourire, et ce matin-là j’avais le droit à une série de photo de son sexe en érection jusqu’à la jouissance.

Je ne suis pas insensible à ces photos et je me connais, je suis humide …

Je continue ma lecture, troisième email, un homme de 50 ans que je ne connais pas mais avec qui je discute sur le site me propose de le rejoindre ce midi dans un appartement en vente dont il a le mandat.

Je ne réponds jamais de suite a tous mes emails, un peu comme le site je ne répondrais qu’après 11h00.

Et puis le quatrième et dernier email, je ne connais pas l’expéditeur sur le moment.

Je commence à le lire car je suis intrigué, l’adresse est interne à ma fac, donc c’est quelqu’un que je dois côtoyer avec qui j’ai dû donner mon adresse pour garder le contact mais sans aucune pensée autre que professionnelle.

Très vite je vois de qui il s’agit, un pti jeune qui travaille au service technique, spécialisé dans les plans pour les projets des élèves, qui ne sont guère plus âgés que lui.

Il est touchant dans son email, il est intimidé par ma personnalité et qu’il ne sait pas trop comment me parler quand il me croise.

Je le vois quasi tous les jours au café et je n’ai pas vu qu’il devait discrètement me regarder le coquin 

Dans son email, je perçois son inexpérience et un peu de drague même si c’est maladroit.

Je referme ma boite et me mets à travailler, en ayant dans le coin de ma tête, l’envie de savoir ce que ce « petit branleur « a dans la tête.

10h00 pause-café, en général, nous sommes une petite dizaine a se retrouver, Mickael est là lui aussi, bien éloigné de moi.

Je le vois discuté avec un de mes collègues et j’en profite pour venir discuter avec eux.

« Bonjour Hervé, ça boum ?

« Oui et toi, tu ne connais peut-être pas Mickael, Mickael, Valerie, Valerie Mickael (sourire) il n’est pas très bavard mais adorable, il bosse dans le service et pierre Vidal au 4ème étage !

« Bonjour Mickael ! en lui tendant la main

Bonjour madame Valerie !!

« Valerie suffira jeune homme !!

Souvent on discute a 3 ou quatre sur des tables mange debout réparti dans un grand hall et évite ainsi de parler trop fort. Soudain le téléphone d’Hervé sonne :

  • exsusez  moi je dois prendre l’appel !

Je me retrouve seul avec Mickael, qui ne dis aucun mot 

  • j’ai bien reçu ton email Mickael !

Je vois son visage rougir et il feint de recracher son café !!

  • calme je ne dirais rien, je veux juste que tu me dises ce que tu veux, si tu ne peux pas le dire écris le.
  • oui je… je préférais mais je n’ai pas d’idée tordue madame Valerie
  • VALERIE je t’ai dit !!
  • oui pardon dit il avec un petit sourire 
  • je compte sur toi Mickael, bonne journée !! Et je repars bosser après cette petite pause qui m’a encore un peu plus mis des idées dans la tête.

Me voilà de retour à mon poste, après quelques traitements de dossiers, je n’ai pas grand-chose à faire.

Je me connecte à mon site et mes habitués sont présents, à croire qu’ils m’attendent.

Je retrouve celui de 50 ans qui veut me voir ce midi, il me tente, il est beau et sa proposition est pas mal, il veut me prendre en levrette dans l’entrée de l’appartement et me promets de me faire jouir avec ces doigts.

Je suis sur le point d’accepter quand je vois que j’ai un email dans ma boite perso.

  • est ce Mickael ? 

Bien sûr que c’est lui, il me parle qu’il aimerait qu’on fasse connaissance et pourquoi pas manger ensemble un midi.

Je décide de ne pas perdre de temps, « si tu veux demain midi on peut pique-niquer au lac à côté de la FAC « message envoyé « 

Il ne faut même pas 2 minutes avant que je reçoive un nouvel email

  • avec plaisir !!
  • ok réponse sobre de ma part 

Du coup je reprends ma conversation sur le site avec mon agent immobilier 

« Si tu veux que je vienne, voilà ce que je veux « 

Tu m’attends dans le canapé de ton appartement nu prêt pour moi à 12h15 et j’ai que 30 minutes !

Est-ce ok pour toi ?

Je ne doutais absolument pas de sa réponse !!

Ok !!! je t’attends et je bande déjà .

Je suis limite à devoir me caresser tellement je suis excitée. 

Encore 30 minutes et j’y vais, pendant ce temps-là d’autres me font des propositions, un me demande d’allumer sa cam pour le mater.

J’essaye de bosser un peu pour faire passer le temps !!

12h00, je me lève et prétexte que je dois aller chercher des médicaments pour ne pas manger avec mes collègues. 

Sms de ma part : je suis en bas de l’immeuble ouvre moi. 

La porte électrique s’ouvre, 4eme étage, je sors de l’ascenseur, la porte est entre-ouverte comme prévu.

Je rentre et referme derrière moi.

Il est là dans le canapé, sa queue entre les mains qui se caresse, j’enlève mon manteau.

Je me mets à quatre pattes devant lui, j’ouvre ma bouche, il se relève et approche sa queue de ma bouche.

Il m’ordonne de ne pas me servir de mes mains, cela m’excite, j’ouvre bien grand et je sens sa queue bien large dans ma gorge.

Je resserre la bouche, et il commence ses petits mouvements, je resserre ma bouche pour bien sentir les frottements.

Il est très excité, je sens qu’il ne va pas tenir longtemps !! Je décide de libérer son sexe.

Il me prend la main et me demande de m’allongé sur le canapé et soulève ma robe, j’ai enlevé ma culotte.

-humm mm j’adore ma petite salope 

Ecarte tes jambes je vais te faire jouir avec ma langue, laisse tes mains, ne les utilise pas !!!

Il se mets à me lécher comme s’il nettoyait mon sexe, je mouille terriblement et très vite je resserre les jambes sur ces joues, je jouie une première fois en à peine 5 min.

A peine j’ai pu reprendre mes esprits qu’il me retourne et me pénètre d’un coup, je sens son sexe en moi, dur et large, il est excité, il gémit, cela m’excite et me cambre encore plus pour lui offrir ma croupe,

Il me martèle, j’ai l’impression d’être son objet sexuel, il me traite de chienne, chaque mot qu’il me dit m’excite encore plus. Il veut profiter de moi car il se retire enlève sa capote … 

  • suce moi salope !!!

Ces mots m’électrise, je mouille encore plus.

Je prends son sexe dans mes mains je lèche délicatement ces bourses, je remonte lentement en le fixant dans les yeux, il me regarde, j’ouvre ma bouche, ma langue lèche son gland, il a un sursaut de plaisir, j’aime sentir cette excitation, je sens encore une jouissance arrivée, je prends son sexe dans ma main et commence à le masturber en le regardant dans les yeux.

  • vas y ma salope branle moi et fait moi jouir !!

J’accélère ma masturbation, il commence à gémir !!

Et malgré tout il se recule et me dit d’arrêter !!!

  • attends je veux que tu jouisses avec moi !!

Il s’allonge sur le sol puis :

Approche ta chatte, je vais te lécher pendant que tu vas me branles !!

Nous sommes tous les deux en 69 et plus il me lèche, plus je me contracte.

Du coup j’accélère ma masturbation, il met des ptits coups de reins et moi-même je suis à la limite de jouir.

Nous sommes deux affamés de sexe et nous jouissons ensemble, il m’éjacule sur les seins et moi je jouis comme il y avait si longtemps, c’est si bon ce plaisir.

On reste allongé, lui sur le dos et moi à côté de lui.

Très vite il faut revenir à la réalité, je dois filer à mon travail.

En refermant la porte, il me glisse :

  • tu reviens quand tu veux petite chienne qui jouis

Je souris et retourne travailler …


par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire