Songe d’une nuit d’été

Instant Charnel

Cette nuit, il fait très chaud. Marie est allongée sur son lit juste couverte par un léger drap.

Debout, devant son lit, il y a un homme entièrement nu. Cet homme, c’est son voisin julien .Marie le voit,  mais ne peux pas bouger ! L’homme se rapproche du lit et tire lentement le drap dévoilant le corps de Marie toujours immobile. Le voila a genoux entre les jambes écartées de Marie, il se penche vers elle et lui embrasse les seins, sa langue titille les mamelons biens dressés.sa main descend sur le ventre puis sur son sexe humide et commence à le caresser.

Marie est inerte, elle ressent très bien les caresses de Julien, mais n’a aucune réaction. Elle subit mais ne veux pas que cela s’arrête. Sa respiration s’accélère, tout se passe en douceur. Maintenant, il glisse sa tète entre les cuisses de Marie, sa bouche chaude  lui embrasse la chatte, sa langue s’immisce entre ses lèvres et lèche son petit bouton. Chaque coup de langue envoi une petite décharge électrique dans le corps de Marie qui ondule. La bouche de julien se fait de plus en plus pressante, sa langue la pénètre, Marie émet de petits cris, et au comble du plaisir…. Se réveille !! Jambes écartées et tout son corps trempé de sueur ! Un peu perdue, Marie se rend compte que cela n’était qu’un rêve. Et qu’il n’y a personne dans sa chambre. Dommage se dit elle, frustrée de ne pas avoir connu la fin de ce rêve !!

Elle pense à Julien, son voisin. Cela ne va pas  être facile de le croiser sans avoir une pensée un peu coquine !

 

Crédits : @petitemort.fr_4

Instant Charnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *