Vous êtes ici : Instant Charnel » Histoires gay

La découverte du plaisir (histoire gay)

Un jour,  j’étais seul à la maison en train d’écouter un disque quand retentit la cloche de la porte d’entrée, c’était un ami prénommé Denis, il entra et nous nous mîmes à discuter. Il faut dire qu’à cette époque, Denis était pour moi une sorte d’idole il avait tout ce que je ne pouvais pas […]




Mes confessions de puceau (Histoires Gay) (2/2)

Michel Michel, dont les parents louaient un appartement à la Grande Motte se prêta souvent au naturisme. Il fut mon seul copain dans ce lycée privé. En allant au stade nous rencontrions assez souvent des filles et certaines se laissaient caresser. Mais caresser seulement ! Nous étions très jeunes. Elles aussi ! Nous restions puceaux […]




Mes confessions de puceau (Histoire gay) (1/2)

Gay enlacés noir et blanc

Nous connaissions déjà nos organes ! Nous baissons nos pantalons de pyjama et commençons à uriner de concert. Il finit avant moi et avait sa queue en érection. Puis subitement il prit mon sexe et me dit – « Quand on a fini il faut la secouer pour faire tomber la dernière goute » et […]




Jets, douche et jeux d’eau sensuels (Histoire gay)

Gay_artistique_néon

Le temps de la pause, je me promène à la pépinière de Nancy, je croise le fils de nos voisins naturistes, Alexandre, il insiste pour m’inviter chez lui, j’accepte et je le suis. Il a un appart près de la pépinière, on enlève nos vêtements dans l’entrée, on discute et il m’apprend qu’il rêve de […]




Camping charnel entre hommes (Histoire gay)

Etreinte masculine

Assis l’un à côté de l’autre, sur une épaisse couverture de lainage déposée pas très loin du feu dont nous regardons les flammes vaciller, nous discutons tranquillement tous les deux. Nous avons fini de manger très tard et le sommeil ne nous a pas encore rattrapés. Le temps est bon ; il ne fait ni […]




Une fin de journée inattendue (Histoire gay)

Homme_sexy_chantier

Je venais d’emménager dans mon studio parisien. Enfin seul après des mois de squat chez mes parents après un divorce compliqué. Ma vie reprenait une forme adulte et j’avais acquis ce studio de 40 m2 dans lequel des travaux étaient nécessaires mais tout valait mieux que de continuer à 30 ans à vivre chez papa […]